Elisa di Gio, illustratrice inspirée par la Corse, ses « mères, grands-mères et sœurs, les filles, combattives, déterminées, ambitieuses et courageuses »

Elisa di Gio, illustratrice inspirée par la Corse, ses « mères, grands-mères et sœurs, les filles, combattives, déterminées, ambitieuses et courageuses »
9 avril 2018 Emilie
Un talent graphique, au service de l’image de la femme et des symboles corses: sur le fond et sur la forme, Elisa s’entoure de professionnels passionnés et sensibles pour des créations éthiques corses: tee-shirts, foulards en étoffes précieuses, ou collections de papier crépon, carton et Canson sur la base de broderies anciennes… Soucieuse d’un ancrage dans la micro-économie locale, avec sa Casa Mattei, la créatrice innove par des échanges de savoir-faire et des collaborations: notamment avec la marque eco-friendly Post Diem pour des jolis sweats en coton bio, ou un travail de transmission des réalités de l’activité de créatrice avec le lycée Jean Nicoli à  Bastia…
Nous nous sentons une vraie proximité, quand nous pouvons assister à la naissance de ses figures, qu’elle partage en musique sur son compte Instagram!
Résolument dans l’esprit By-Women, Elisa répond à nos questions:
Peux-tu présenter ton activité?
Avec toute une équipe autour de moi, je poursuis mon but de faire voyager mes dessins qui rendent hommage à la femme corse: la mode est un bon vecteur, j’ai lancé le concept du t-shirt identitaire imprimé en Corse;  je suis attachée aux collaborations insulaires, aux échanges de savoir-faire; je privilégie les matières précieuses, les petites séries, dont la confection est pilotée depuis la Corse.
Ton parcours ?
Après une classe préparatoire au lycée Laetitia d’Ajaccio, j’ai intégré une école d’ingénieur dans le domaine de l’urbanisme, parallèlement à mes études j’ai crée mon auto entreprise « Elisa Di Giò » à 23 ans.
J’ai aujourd’hui 26 ans, je suis ingénieur conseil et chef d’entreprise de la marque.
Tes satisfactions et succès ?
Ma plus grande des satisfactions est de constater la bienveillance autour de mon petit projet.
Le retour des gens, leur engouement, l’affection qu’ils développent pour la marque et les dessins.
Nous créons un lien sincère et c’est certainement ce qui me donne toujours plus envie de partager et d’échanger autour de ma passion.
 
Tes contraintes et obstacles?
La plus grande de mes contraintes est parfois un obstacle : le temps.
Ce n’est pas toujours facile de jongler entre mes deux activités.
Mais cette contrainte ne me dérange pas dans la mesure où je reste fidèle à mes idées : des petites productions soignées et de qualité. Je veux un produit cohérent sur le fond comme sur la forme, quitte à prendre plus d’aisance dans la temporalité en amont de la création finale.
 
Est-ce compatible avec ta vie de famille,  personnelle?
Oui, car c’est avant tout un choix et mes proches m’encouragent dans ce beau projet depuis plus de trois ans.
 
Quelle est la particularité de créer en Corse ?  
… ce monde méditerranéen où toutes les merveilles semblent avoir été réunies en une seule et même Terre… Parmi toutes ces merveilles, l’une de splus captivantes et mystérieuses est sans doute la femme corse, qui est le fil conducteur de ma création. Une longue histoire lui a enseigné une méfiance envers l’inconnu… Murée en elle-même dans un monde patriarcal et pastoral, elle a développé une vie intérieure riche où viennent s’alimenter les sources du mystérieux. L’amour de cette Terre Sacrée, liée au souvenir de sa famille, de son histoire et aux légendaires récits et coutumes transmis de génération en générations est enraciné au plus profond d’elle-même. Ces femmes comptent énormément, elles méritent d’être mises en lumière.
C’est leur dignité, leur vertu, leur courage et leur force de caractère que je salue à travers mes dessins, ainsi que les hommes qui ont su les aimer, les adorer, les vénérer.

Comment tu te vois et tes projets dans 5 ans?
Mes projets ? de belles rencontres de belles collaborations toujours plus passionnantes et enrichissantes. J’ai eu la chance de croiser des gens extraordinaires sur mon petit chemin avec lesquels de beaux échanges ont donné lieu à des créations éthiques et sensées. J’espère que les années à venir me réserveront de telles -belles- surprises.
Si tu as un message ou une question aux autres « femmes créatives sans frontières » ? »
J’ai créé mon entreprise en un jour symbolique, celui des droits de la femme.

Je suis tellement heureuse et fière de voir que mes petits portraits exclusivement féminins parlent à beaucoup : mères grands-mères et sœurs, filles, combattives, déterminées, ambitieuses et courageuses.Pour ma part je n’ai jamais été cantonnée et ne m’en suis jamais laissée cantonner à telle ou telle chose du fait de ma « condition » de femme et bien au contraire. Pour moi c’est une force.

Pas de plafond de verre qui mène à n’importe quelle perspective du moment qu’on en rêve et que l’on s’en donne les moyens.

Le programme de l’été d’Elisa étant  bien chargé, il est très probable que vous trouviez ses créations dans un de ses nombreux points de ventes, en attendant, sur la toile, c’est ici:

Elisa di Giò

Email : digioelisa@gmail.com / design@elisadigio.com

Site : http://www.elisadigio.com/

Facebook : https://www.facebook.com/elisadigio/

Instagram : https://www.instagram.com/elisadigio/

Et pour en savoir plus sur les actualités culturelles corses: le blog Racines Corses  est hautement recommandé!

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*