Stéphanie, Lastena, Mobilier et pièces de décoration en bois recyclé. Créations artisanales, sur mesure. Made in Corsica Ajaccio

Stéphanie, Lastena, Mobilier et pièces de décoration en bois recyclé. Créations artisanales, sur mesure. Made in Corsica Ajaccio
6 avril 2018 Emilie

« La création, ça amène aussi à la confiance « : Stéphanie, installée à SCOPA, association d’artistes et d’artisans réalise ou vous accompagne pour réaliser vos projets de meubles ou décoration en bois de palette et bois flotté: entre recyclage, convivialité et menuiserie, Lastena incarne le vivre ensemble, au sens propre et au sens figuré.

 

Quelle est ton activité?
Je réalise des meubles et objets de décoration en bois de palettes et bois flotté. J’anime des ateliers pour les enfants, adultes et différents publics,
comme avec la maison de quartier des Cannes. J’ai travaillé aussi avec une association pour des personnes qui ont des troubles psychiques. C’est un plaisir de transmettre et partager un savoir-faire, de prouver aux gens qu’ils sont capables de créer quelque chose, alors qu’ils n’ont jamais touché le moindre outil, qu’ils ne sont pas sûrs d’eux. La création ça amène aussi à la confiance ».
Transmettre, je le fais au feeling: je ne suis pas une méthode pédagogique comme un professeur. C’est plus une relation conviviale pour que les personnes se sentent en confiance et je suis à côté d’eux pour que chacun fasse sa création selon son envie. Le plus souvent, les gens sont contents, car ils découvrent leur capacité à réaliser ce qu’ils ont réalisé. J’anime aussi des ateliers parents-enfants, des ateliers individuels, en groupe, selon la demande je m’adapte.

Quel est ton parcours pour en arriver là?
En 2O1O, ayant vu quelques créations qui me plaisaient sur internet et j’ai commencé à faire quelques lampes, quelques miroirs, pour le plaisir. Je suis autodidacte, j’ai fait un peu de bois flotté, puis aussi un peu de bijoux. Je travaillais avec ma soeur. Mais ma créativité ne correspondait pas aux bijoux, donc je suis revenue au bois flotté, et j’ai commencé à vendre, à faire des marchés: des lampes, miroirs, bougeoirs, objets de éco. Depuis, j’ai intégré le bois flotté au bois de palette.
Et enfin je me suis formée au travail sur bois de palette, en menuiserie pour acquérir des techniques professionnelles.

Au début je travaillais chez moi, puis, les voisins étant gênés par le bruit, j’ai découvert Scopa par une amie, et j’y ai un atelier depuis 2O14.

Quelles sont tes satisfactions ?
Vendre, c’est très satisfaisant: voir que mes créations plaisent. Et la transmission me plaît beaucoup.

Quelles sont tes contraintes dans ton activité?
Le commercial, la vente, même si je suis assez avenante avec les gens, c’est peut-être ça qui pêche: comme pour la plupart des artisans

Comment la création se concilie avec ta vie familiale, professionnellle, personnelle?
Pour l’instant ça s’articule très bien. C’est mon activité principale. La plupart du temps, j’ai ma fille avec moi; elle est dans l’atelier, elle crée aussi, elle aime bien. C’est un moment privilégié, de faire quelque chose ensemble. Et quand elle est chez son père, je travaille un peu plus.

Quelle est la particularité de créer en Corse?
L’artisanat corse est quand-même assez mis en avant, je suis soutenue notamment par la chambre des métiers et de l’artisanat, c’est un avantage; être sur l’île de beauté, pour les personnes qui habitent sur le continent, ça fait rêver, donc c’est un atout. Mais le gros inconvénient c’est l’export, c’est très onéreux: on peut perdre des ventes a cause de l’exportation.
On peut se débrouiller ici pour les livraisons, mais pour l’extérieur c’est plus compliqué; donc on est en train de voir avec la chambre des métiers, ce qui est possible pour travailler ensemble pour exporter.

Quel message ou quelles questions as-tu pour les autres femmes créatives ans frontières?
Il faut ne pas avoir peur de se lancer. Trop de gens n’osent pas, il faut le faire; partager son savoir-faire,… et si on pouvait avoir un grand partenariat mondial de créatrices, ce serait fantastique, de plus se développer, de plus se montrer, de plus partager!

 Pour la trouver: l’association SCOPA est hébergée dans un ancien hangar des Chemins de Fer de la Corse situé sur le terre plein de la gare à Ajaccio, bâtiment Petite Vitesse.

Site Web: www.lastena.com

Facebook: Lastena

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*