« 1Oans après » Rossana et La Passionaria à Montevideo: design local et restaurant pour une consommation responsable .

« 1Oans après » Rossana et La Passionaria à Montevideo: design local et restaurant pour une consommation responsable .
26 décembre 2019 Emilie

Depuis que j’ai ouvert les portes de ce projet, appelé La Passionaria, le plus important que j’ai appris est de garder mon cap, bien-sûr, mais surtout d’être flexible et attentive aux changements qui viennent de l’extérieur: avec les clients, leurs modes de consommation. Cette attitude m’a permis de m’adapter et de renforcer les valeurs de mon projet.

Quelles sont tes activités aujourd’hui?La Passionaria est toujours axée sur le design local, l’art et l’artisanat: nous comprenons de plus en plus que nous avons des talents locaux pour nous démarquer. Nous les valorisons et les montrons au monde. Nous, dans notre équipe, appliquons ces techniques traditionnelles dans nos conceptions contemporaines. Nous fabriquons nos produits  avec des matériaux nobles tels que la laine mérinos, le coton et le lin.

Qu’est-ce qui a changé depuis 1O ans? Le principal changement, au sein de l’entreprise, est que ma fille aînée, revenue en Uruguay mi-2O13, a rejoint le projet: designer textile, elle a renforçé les capacités de création de mode. À son tour, ma plus jeune fille a rejoint le restaurant, donnant un nouveau look, moderne et esthétique à l’espace gastronomique. Ces contributions nous ont permis de générer une marque beaucoup plus puissante: l’ensemble de l’espace, boutique et restaurant, a été renommé d’une seule manière, ce qui nous a permis de communiquer plus clairement envers nos clients.

Que dirais-tu de ton parcours depuis 1O ans? Depuis ma formation d’artiste et d’architecte d’intérieur, je n’avais jamais imaginé générer un espace, comme celui-ci, pour partager des expériences avec autant de personnes différentes. Fondamentalement, cet endroit traduit mes valeurs et mon sens esthétique vers un public avide d’expériences de shopping plus personnel et introspectif. Dans la mesure où je ne me suis pas attaché à une seule façon de voir et de faire le processus de croissance, nous avons réussi, avec ma fille Paulina, à ouvrir l’atelier de conception, à montrer plus nos processus, à partager les enseignements avec d’autres femmes, et ainsi, influencer de manière positive, la valorisation des processus créatifs et le choix de techniques et matériaux authentiques et responsables, avec la main d’œuvre et l’origine des matériaux.

Un message pour les autres femmes créatives dans le monde? Pour moi, la chose la plus importante a été d’être fidèle à moi-même et à l’essence du projet et, en même temps, de regarder les tendances, écouter les besoins du public et voir celles qui correspondent à mes valeurs.

Visualiser l’avenir, l’écrire, puis s’organiser pour  passer par différentes étapes: c’est la clé pour une croissance ferme, suivre ses propres motivations, et pas uniquement répondre aux attentes des autres. Ne désespérez pas lorsque quelque chose ne se matérialise pas rapidement, ou que des pierres apparaissent sur la route, cela fait partie de « l’entreprise ». Ici la créativité, la flexibilité et la persévérance sont stimulés, chacun donne le meilleur de soi-même. Avoir confiance en son équipe, ça multiplie les possibilités de réaliser les différentes étapes et le projet global.

Retrouver Rossana et son Universo creativo: https://medium.com/@lapasionariauruguay

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*