« #1O ans après » Mariela, retour à la nature après une vie de styliste à Buenos Aires

« #1O ans après » Mariela, retour à la nature après une vie de styliste à Buenos Aires
16 novembre 2019 Emilie

Je vais vous parler un peu de ce que je traverse et de mon processus. Avec mon associée, nous avons décidé de louer un espace pour servir d’atelier et d’espace de vente.

En même temps, avec mon partenaire nous avons eu une fille, ce qui m’a profondément bouleversée : nous ne voulions plus de l’agitation de la ville de Buenos Aires. Nous avons pris la décision de déménager dans une petite ville de la province de Córdoba.

Abandonner la marque fut un moment douloureux, un processus très difficile à accepter. J’ai décidé de donner la priorité à ma vie de famille et l‘épanouissement personnel. Ici, dans la vallée de Traslasierra, j’ai vécu dans un temple à Mina Clavero. J’ai enseigné le yoga. Le changement de vie a été très intense. Il nous a fallu beaucoup de temps pour nous adapter, comprendre d’autres dynamiques très différentes de celles de la ville.

Mais nous n’avons jamais regretté d’être ici et la qualité de vie que nous choisissons pour nous et notre fille. Nous avons trouvé un champ où nous construisons une maison, dans une ville appelée Nono, entourés par la flore et la faune du lieu. La couture est revenue dans ma vie. Avec un ami nous formons un nouveau projet FAUNA TRASLASIERRRA.

J’ai commencé cet atelier chez moi il y a quelques mois et peut-être que l’année prochaine, je le proposerai à certaines mairies des villes de la région, ou dans des écoles…

De plus, vivre au milieu de la nature change notre façon d’être au monde: j’ai un regard nouveau sur de nombreux aspects de ma vie personnelle et globale. Avec mon partenaire, nous envisageons des expériences de communauté en matière d’agriculture et de reconnaissance des plantes et arbres indigènes de la région. Cette ouverture permet aussi un accomplissement spirituel: c’est ce que nous sommes venus chercher déjà la campagne: Calme, contemplation, des aliments plus sains, un autre rythme…

Voici depuis 1O ans le chemin parcouru

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*