L’Île Marion, teintures végétales sur l’île de la Réunion

L’Île Marion, teintures végétales sur l’île de la Réunion
2 avril 2017 Emilie

On la retrouve sur Facebook: l’Île Marion

Pour visionner un reportage sur l’île Marion, sur la 1ere, france tv info, cliquer ici: http://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/saint-denis-decouverte-montagne-videos-418151.html 

Interview:

« LE VIF, JE NE PEUX PLUS, ON AIME OU ON N’AIME PAS! »

Styliste spécialisée dans les couleurs et le dessin, Marion a quitté ses maquettes textiles et son graphisme parisien pour suivre son intuition à la Réunion: elle révèle tout le potentiel des plantes tinctoriales de l’île: garance, acacia, goyavier remplacent aujourd’hui dans son quotidien les couleurs chimiques.
Pour atteindre ces couleurs naturelles, elle a travaillé avec un laboratoire spécialisé dans la recherche sur les pigments. Une véritable innovation à la Réunion où seules les plantes médicinales sont exploitées. Avec ses teintures naturelles, on obtient du kaki, du rose, du taupe, du doré, fini le nuancier Pantone!: « le vif, je ne peux plus! On aime ou on n’aime pas!» Ces couleurs sobres et subtiles se marient bien avec les formes amples, un peu lose, épurées et floues de son stylisme d’avant.
Innovation se conjugue avec l’expérimentation pour Marion, qui s’inspire des végétaux pour un écoprint très personnel: les empreintes d’écorces, de bois, de feuilles, parfois de fruits donnent à ses teintures un naturel éclatant.

« L’EXPERIMENTATION EST A CHAQUE FOIS UNIQUE »

C’est dans les hauts de Saint Denis (juste la bonne altitude), à la lisière du parc naturel que Marion exploite les plantes envahissantes . Dans sa petite parcelle qu’elle a aménagée – elle a rénové un ancien poulailler – elle se rend pour la journée avec une dizaine de pièces qu’elle a préparées, en soie ou lin: c’est là qu’elle expérimente à partir de feuilles fraîches ou sèches. Son problème, c’est de ne pas noter, trop concentrée dans sa recherche. L’expérimentation est à chaque fois unique.
L’Île Marion, son entreprise individuelle a démarré en 2O12, par six mois en couveuse. Dans son activité prenante, elle note un point faible concernant la communication: la gestion de son site Internet est un gros chantier. Elle souhaiterait trouver un agent de communication qui élargit sa visibilité et ses débouchés au-delà de l’île: vers Paris pour les sacs et accessoires et dans le Sud de la France pour ses vêtements légers aux drapés et nouages particuliers. Elle répond à nos questions dans un café du Carré Cathédrale, au coeur de Saint Denis, une soirée de mars 2O17.
Peux-tu te présenter toi et ton activité?
Je m’appelle Marion je suis créatrice designer en teintures végétales. J’aime fabriquer, donner forme à ce que je vois pour transformer les matières et leur donner vie. C’est dans la nature que je puise l’énergie de mes créations. Je transforme les plantes en colorants et les tissus tombés de métier en imprimés et tissus teints en matières naturelles comme le lin la soie que je mélange pour créer une forme, un vêtement, un accessoire.
Quel est ton parcours?
Après mes études à ESMOD Paris, j’ai travaillé dans les studios des marques pour Sergent Major, An’ge et Nafnaf. Je voulais sortir de la couleur sur ordinateur et des grands groupes ; en arrivant à la Réunion j’ai eu envie de rechercher mes couleurs à la source de la nature et gagner en liberté d’un point de vue créatif.
Tes succès et satisfactions:
C’est de voir que mon travail plait, je vends tout ce que j’arrive à fabriquer. Porter et voir porté ce que je fais. Et rechercher et découvrir des nouvelles teintes, des nouvelles techniques.
Tes obstacles et difficultés:
Je pense qu’il ne faut pas oublier la partie marketing commercialisation et n’ai pas vraiment misé dessus pour le moment.
Est-ce compatible avec ta vie de famille, ta vie personnelle?
C’est organiser ses priorités. Déterminer la place de chacun. C’est protéger un équilibre entre le travail et la vie personnelle pour que le mot « bien-être » prenne tout son sens.
Comment tu te vois et tes projets dans 5 ans?
Je me vois développer la partie commerciale et internet plus opérationnelle qu’elle ne l’est aujourd’hui.
Est-ce que tu as un message aux autres femmes actives et créatives dans le monde?
On a la chance de faire ce qu’on aime. Avec l’envie de rendre réel, réaliser…et…se réaliser à travers ses créations. Peut-être pouvons-nous apporter un peu de douceur et beauté à la vie…

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*