Hilary, artiste digitale

Hilary, artiste digitale
14 mars 2017 Emilie

Adresse: Angleterre (originaire de Croston)

Page web: www.hilaryholt.com

Rencontrée dans le Loafer’s Corner Café de Cochin- India, Hilary expose avec le Collectif d’artistes JIGSAW. Ses réalisations sont issues d’un travail sur la mémoire des hommes de sa famille partis en guerre, et d’un travail sur l’esthétique de détails d’architecture et de décorations dans les villes: un mix entre le Portugal et le Maroc, tandis qu’elle partage son temps entre l’Angleterre, l’Inde, et ses petits enfants.

Peux-tu te présenter toi et ton activité? Je suis Hilary Dehn, et je suis artiste digitale. Mon travail concerne la juxtaposition de détail d’architecture et décoration de mieux où je voyage en Europe et en Inde. Je suis aussi intéressé par l’ombre et la lumière, et les interactions entre les formes de la natures dans les jardins cachés, qui contraste avec les dégradations dans les villes.

Quel est ton parcours? Depuis plus de 45 ans, je pratique le design textile et la photographie. J’ai toujours été fascinée par le fait de trouver des façons de transférer des photos sur du tissu. Il y a vingt ans environ, j’ai commencé  manipuler Photoshop.

Tes succès et satisfactions: Manipuler différentes couches de mes photos sur un écran d’ordinateur présente une forme de sérendipité kaléidoscopique. Je deviens complètement absorbée par l’image. En réaction aux changements constants, des décisions esthétiques sont faits, permettant un choix infini de couleurs, de tons, et de contrastes.

Tes obstacles et difficultés: Quand étais enseignant en art  l’université, parfois je sentais que toute ma créativité était dédiée  encourager les étudiants, et qu’il m’en restait plus pour moi.

Est-ce compatible avec ta vie de famille, ta vie personnelle? Encore, quand j’élevais mes enfants, et maintenant avec mes petits enfants, parfois je trouve dur de me concentrer sur mon travail quand on a toujours des distractions.

Comment tu te vois et tes projets dans 5 ans? J’aimerais diversifier mon travail, y inclure des installations qui contiendraient des aussi des photos. Je fais des recherches sur l’histoire de ma famille et les mémoires.

Est-ce que tu as un message aux autres femmes actives et créatives dans le monde? Comment vous trouvez l’équilibre vos projets créatifs et votre vie de famille?

ENGLISH INTERVIEW

Address: England (home village and country: Croston)

Web pagewww.hilaryholt.com

Met in Loafers’corner Cafe, in Koshi India Kerala, Hilary is holding an exhibition with the Jigsaw artists collective. Her work is about memories of men in her family who took part of wars, and another work about  aestethic details of architecture and design in the cities : a mix of Portugal and Marrocco, while she lives between England, India, and her grandchildren.

Can you present yourself and your activity?

My name is Hilary Dehn and I am a digital artist.
My work is concerned with the juxtaposition of photographic architectural detail and decoration from locations found when travelling throughout Europe and India. I am also interested in light and shadow, and the interaction of natural form in hidden gardens, contrasting with the crumbling decay found in inner cities.

How you came to that? Over 45 years ago I was trained in printed textile design and photography. I was always fascinated by finding ways to transfer photographs on to fabric. About twenty years ago I began to experiment with digital manipulation using Photoshop.

Your success, Satisfactions? Manipulating layers of my photographs on a computer screen presents a sense of kaleidoscopic serendipity. I become completely absorbed with the image.
In responding to continuing change, aesthetic decisions are made in a different way to wet media, allowing unending choice of colour, tone, and contrast.

Your obstacles, difficulties? During my working life as an art teacher in a university I sometimes felt that my creativity was channelled into encouraging my students, and there was nothing left for myself.

Is it ok with your family, personal life? Again while raising my children, and now helping with my six grandchildren sometimes I find it hard to focus on my work as there are always distractions.

How do you see yourself and your projects in 5 years? I would like to diversify my work, to include installations which also contain photographs. I have been researching family history and memories.

Would you have a message or a question to other active and creative women around the world:  How do you balance creative projects and family life?

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*