Daniella, « j’ai toujours réussi à résoudre un problème d’argent…” « I’ve always succeded in solving a problem of money »

Daniella, « j’ai toujours réussi à résoudre un problème d’argent…” « I’ve always succeded in solving a problem of money »
29 février 2016 Emilie

Name/Nombre: Daniella Ossa

Activité: Bijoux en argent, mosaïque, crochet (maillots de bain), cuisine

Activity: Silver Jewelry, Textile, mozaic, cooking

Adresse: Santiago du Chili – Chili – daniossa@gmail.com

 

Santiago du Chili, 27 Août 2009

PRESENTATION

Je m’appelle Daniella Rossa, je suis une professionnelle de l’audiovisuel. Je vis à Santiago du Chili, et je viens de San Bernardo. Je ne suis pas mariée, ah ! Je suis une « concubine » ! Je vis avec Keske, qui est moitié chilien, moitiés japonnais et avec qui j’ai deux filles, Amaï qui a un an et demi, et Kaomi, quatre ans.

Je travaille dans l’audiovisuel, mais faire plein d’autres choses, des bijoux en argent, de la mozaïque, le crochet, que ma grand-mère m’a appris et que j’espère enseigner à mes filles.J’ai beaucoup voyagé et donc beaucoup appris. J’aime beaucoup cuisiner, aussi !

TON ACTIVITE

Je peux décrire une journée type : à 7h, je lève les filles, les fait déjeuner et tout ce qui leur faut. Elles s’en vont. Je vais à mon cours de yoga certains jours. Je rentre pour travailler à l’ordinateur à la maison sur Internet, pour le management administratif de mon activité dans l’audiovisuel.

Dans l’après-midi, j’ai une personne de confiance qui s’occupe des enfants après l’école. Je peux donc aller à mes réunions, travailler. Quand elle s’en va,… c’est terrible !! Je donne le bain aux filles, leur fait des massages, les fait dîner, et quand elles dorment, je peux travailler à mon atelier, faire des bijoux, de la mosaïque, de la couture. Je prépare le dîner, aussi, et cuisine pour le lendemain, Keske travaille très tard, donc j’ai le temps, et c’est ce qui me rend le plus heureuse, la création. J’aime mon travail dans l’audiovisuel, mais c’est ce qui me fait gagner de l’argent…C’est vraiment dans mon atelier que je me sens le mieux.

TON PARCOURS

Je crois vraiment, j’ai la Foi en Dieu qui m’aide sur mon chemin … Je sais qu’Il est toujours là pour m’aider. Mais je ne planifie jamais rien dans ma vie ! Je suis heureuse dans l’instant, je profite d’être avec mes filles, avec mon mari, de boire une tasse de thé, de parler avec toi, je suis heureuse ! Mais je ne planifie pas, même mes filles, je ne les ai pas planifiées ! Mais j’étais ravie d’être enceinte ! (rires)

TES SATISFACTIONS, TES SUCCES

Je suis «hyperactive», j’avoue que je suis «dispersée». Je profite de chaque instant: je suis bien avec vous, et si je veux faire autre chose, je vais prendre mes affaires, mais continuer avec vous, cela ne me dérange pas! Je ne pourrais pas me concentrer uniquement à mon atelier. J’aime faire beaucoup de choses: j’ai appris la cuisine japonaise (de Matsumoto) par exemple, j’aime ça! Il est certain que je voudrais que ma situation économique me permette de travailler davantage à mon atelier … J’aime mon travail dans l’audiovisuel,
mais je préfère faire les choses, coudre des vêtements pour mes enfants, avec amour … Je veux enseigner tout cela à mes filles. Je veux amener mes enfants à comprendre et à aimer la cuisine, à crocheter ou tricoter, comme ma grand-mère m’a appris beaucoup de savoir-faire … Je fais juste attention à ce qu’elles ne se blessent pas dans mon atelier, mais je partage mes activités avec elles!

TES OBSTACLES, DIFFICULTES

Non … (Longue réflexion …) Sortir pour prometer le chien, c’est compliqué! (Rire)
Lorsque les enfants sont malades, c’est compliqué. Et même quand je n’ai pas assez de travail, quand je pense que nous aurons besoin d’argent … ce n’est pas compliqué pour moi: je fais des gâteaux ou des chocolats, et je les vends, j’ai toujours réussi à résoudre un problème d’argent…

EST-CE COMPATIBLE AVEC TA VIE PERSONNELLE ET FAMILIALE?

J’ai toujours mon téléphone portable avec moi. Je prends le week-end entier pour ma famille. Dans la semaine, je combine tout: amis, famille, profession, activités personnelles.

COMMENT TE VOIS-TU DANS 5 ANS? ET TES PROJETS?

C’est une question difficile! J’espère que l’entreprise que mon mari monte dans les effets spéciaux va marcher. Parce que si le travail est ok, la famille est ok, économiquement! Et je tiens à être heureuse, c’est très important pour moi.

J’espère apprendre encore plus chaque jour. Avec mes enfants qui grandissent, j’apprends de plus en plus. Je voudrais apprendre plus de langues: je prends des cours d’anglais, qui ne sont pas très efficaces pour le moment, mais …!

Je voudrais passer plus de temps avec mes amis, ma famille, mon père, mes frères.

AS-TU UN MESSAGE OU UNE QUESTION POUR LES AUTRES FEMMES CREATIVES AUTOUR DU MONDE?

Essentiellement, je crois que chaque femme devrait savoir ce qui la rend vraiment heureuse. Si tu peux faire ce que aimes vraiment, tu peux le faire avec amour. Et si tu fais les choses avec amour, cela se sent, et tu trouves un équilibre avec toi-même et avec les autres.

Je tiens à apprendre ce qu’elles savent, et à avoir des contacts avec elles ….

Je la laisse, son portable sonne, et, (journée spéciale!) nous fêtons mon anniversaire, en buvant un verre du typiquement chilien «Pisco Sour» dans une ambiance chaleureuse!

Merci, cousine Anne, pour la traduction!

PRESENTATION:
My name is Daniella Rossa, I live in Santiago de Chile, I come from San Bernardo. I am not married, ah(!), but I am a « concubine »! I live with Keske, who is half Chilean, half Japanese, and with whom I have two daughters, Amaï who is one and a half, and Kaomi, four years old.
My job is in the audiovisual, I like doing lots of things, jewels with silver, mozaïc, and « sewing with hook » (crochet ), which my grandmother taught me, and I hope I will teach my daughters. I travelled many times and from that I learnt a lot. I like cooking very much, too!

YOUR ACTIVITY I can tell you one day of my daily life:
7 o’clok, I Wake the girls up, prepare them to go to school, make their lunch, and everything theay need. They go, I’m going to a yoga lesson some days, I come home and work on the Internet, on the computer, to do administrative management of my audiovisual business.
In the afternoon, I have a reliable personn who takes care of my children after school, so that I can go to professional meetings, and work. When she leaves, it is terrible! no… I make my daughters take their bath, doing massages, dinner, and when they sleep, I can work at my workshop, make my jewelery, mozaic, sewing… I prepare dinner, and cook for the day after… And that is what make me feel the most happy, I like my job, too, that what I earn money from, That is good, but in my workshop, I am pleased.

HOW DID YOU COME TO THIS ACTIVITY? I really believe, I have faith that God helps you in your way… I know that He is always with me to help me. But I never plan anything in my life! I am happy in the instant, enjoy being with my daughters, with my husband, drinking a cup of tea, talking with you, I am happy! But I don’t make any plan… Even my daughters, I didn’t plan to have them! But I was very happy to be pregnant!! I am always.

WHAT ARE YOUR SUCCESS AND SATISFACTIONS?
I am « hyperactive », I admit I am « dispersa ». I enjoy each moment: I am well with you, and if I want to make something else, I go and take my stuff, but go on with you, it doesn’t bother me! I couldn’t concentrate myself only to my workshop. I love doing many things: I learnt japanese (from Matsumoto) cooking for example, I love it! It is certain that I would like my economical situation to allow me to work more at my workshop… I like my audiovisual job, but I prefere making things, sewing clothes for my children, with love… I want teach it to my daughters. I want my children to understand and to love cooking, working with the wool, as my grandmother taught me many know-hows… I just want them not to injured by some object from my workshop, but I share my activities with them!

WHAT ARE YOUR DIFFICULTIES? No… (long reflection…) To bring the dog go for a walk, it is complicated! (laugh)
When the kids are sick, it is complicated. Even when the business is not important enough, when I feel we will need money… it is not complicated for me: I make cakes or chocolates, and I sell them, I always manage to solve a problem of money…
Is it easy with your family, personnal life?
I always have my cellular with me. I take the whole week-end for my family. In the week, I combine everything: friends, family, personnal occupations.

HOW DO SYOU SEE YOURSELF AND YOUR PROJECTS IN 5 YEARS? It is a hard question! I hope that the firm my husband is beginning to lead will work, in special effects. Because if the work is ok, the family is ok, economically! And I would like to be happy, which is very important for me.
I hope to learn everyday more, with taller my children, I learn more and more. I would like to I would like to learn more languages: I take English lessons, which are not much efficient for the moment, but…!
I would like to spend more time with my friends, my family, my father, my brothers.

WOULD YOU HAVE A MESSAGE OU QUESTION FOR OTHER CREATIVE WOMEN AROUND THE WORLD? I basically believe that every women should know what makes her really happy. If you can do what you really enjoy, you can do it with love, and if you are doing things with love, it can be felt, and you find a balance for yourself and the others.
I would like to learn from them what they know, to have contacts with them….

I leave her, her cellullar is ringing, and, (a special day!) we celebrate my birthday, drinking typical Chilean « Pisco Sour » in a warm atmosphere!

Thanks, Anne, for the translation!

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*